Guerres

Victimes du jour J: nombre total d'axes et d'alliés

Victimes du jour J: nombre total d'axes et d'alliés

L'article suivant sur les victimes du jour J est un extrait de l'encyclopédie du jour J de Barrett Tillman.


Les chiffres alliés pour les victimes du jour J sont contradictoires et les chiffres allemands resteront nécessairement inexacts. L'historien Stephen Ambrose cite 4 900 soldats alliés tués, portés disparus et blessés.

  • La première armée américaine, représentant les vingt-quatre premières heures en Normandie, a comptabilisé 1465 tués, 1928 disparus et 6603 blessés. Le rapport après action du VIIe Corps américain (se terminant le 1er juillet) fait état de 22119 victimes, dont 2811 tués, 5665 disparus, 79 prisonniers et 13564 blessés, dont des parachutistes.
  • Les forces canadiennes à Juno Beach ont fait 946 victimes, dont 335 ont été répertoriées comme tuées.
  • Étonnamment, aucun chiffre britannique n'a été publié, mais Cornelius Ryan cite des estimations de 2 500 à 3 000 tués, blessés et disparus, dont 650 de la sixième division aéroportée.
  • Les sources allemandes varient entre quatre mille et neuf mille victimes du jour J le 6 juin, soit 125%. Le rapport du maréchal Erwin Rommel pour tout le mois de juin fait état de morts, de blessés et de disparus de quelque 250 000 hommes, dont 28 généraux.

Début juillet, les armées alliées avaient capturé 41 000 soldats allemands tout en faisant 60 771 victimes, dont 8 975 morts. Les pertes françaises dans la campagne de Normandie ont été estimées à quinze mille morts civils.

Le nombre total de victimes qui se sont produites pendant l'opération Overlord, du 6 juin (la date du jour J) au 30 août (lorsque les forces allemandes se sont repliées sur la Seine), a dépassé 425 000 soldats alliés et allemands. Ce chiffre comprend plus de 209 000 victimes alliées:

  • Près de 37 000 morts parmi les forces terrestres
  • 16 714 morts parmi les forces aériennes alliées.
  • Parmi les victimes alliées, 83 045 appartenaient au 21e Groupe d'armées (forces terrestres britanniques, canadiennes et polonaises)
  • 125 847 des forces terrestres américaines.

Les pertes des forces allemandes lors de la bataille de Normandie ne peuvent qu'être invitées. Environ 200 000 soldats allemands ont été tués ou blessés. Les Alliés ont également capturé 200 000 prisonniers de guerre (non inclus dans le total de 425 000 ci-dessus). Pendant les combats autour de la poche de Falaise (août 1944) seulement, les Allemands ont subi 90 000 pertes, dont des prisonniers.